Biographie
Menu principal Accueil

J'ai grandi dans un village entouré de champs et de bois.
Dans ce village, il y avait un château, enfin... un castel.
Une étrange maison, quoi.
Et dans cette maison vivait une vieille femme. C'était la maison de la sorcière !
C'est à l'ombre de ces murs que mon imagination commença à naviguer.

À 'école, je dessine pendant les cours.
Mais mon institutrice fait mine de ne rien voir, elle m'encourage plutôt.

Un jour, je rends une rédaction à la place d'un devoir de math.

Quelques bonnes années plus tard, je commence à illustrer mes premiers livres.

Puis j'écris mon premier album Téo croklune, publié en 1996.

En 1998, les illustrations de Téo Croklune et du Père Noël des sables s'envolent pour une exposition de deux mois au Japon.
J'aurais bien aimé les suivre.

Au cours d'une résidence d'écrivain à Châteldon en Auvergne, je rencontre en 2005 le sculpteur Jean Vincent, pour qui j'écris Le Cheminement des Pèlerins, dont le Collectif Ecarts réalise une performance alliant sculpture, musique et conte.

Depuis une vingtaine d'années, je rencontre des enfants en France, ou même plus loin encore, pour leur parler de dessins et de mots.

Une musique dans la tête, le nez au vent et les yeux dans les nuages, je regrette parfois de n'avoir qu'une seule toute petite vie.
Alors je continue de raconter des histoires, de nouvelles aventures.
Une autre vie.

Biographie
Menu principal Accueil

J'ai grandi dans un village entouré de champs et de bois.
Dans ce village, il y avait un château, enfin... un castel.
Une étrange maison, quoi.
Et dans cette maison vivait une vieille femme. C'était la maison de la sorcière !
C'est à l'ombre de ces murs que mon imagination commença à naviguer.

À 'école, je dessine pendant les cours.
Mais mon institutrice fait mine de ne rien voir, elle m'encourage plutôt.

Un jour, je rends une rédaction à la place d'un devoir de math.

Quelques bonnes années plus tard, je commence à illustrer mes premiers livres.

Puis j'écris mon premier album Téo croklune, publié en 1996.

En 1998, les illustrations de Téo Croklune et du Père Noël des sables s'envolent pour une exposition de deux mois au Japon.
J'aurais bien aimé les suivre.

Au cours d'une résidence d'écrivain à Châteldon en Auvergne, je rencontre en 2005 le sculpteur Jean Vincent, pour qui j'écris Le Cheminement des Pèlerins, dont le Collectif Ecarts réalise une performance alliant sculpture, musique et conte.

Depuis une vingtaine d'années, je rencontre des enfants en France, ou même plus loin encore, pour leur parler de dessins et de mots.

Une musique dans la tête, le nez au vent et les yeux dans les nuages, je regrette parfois de n'avoir qu'une seule toute petite vie.
Alors je continue de raconter des histoires, de nouvelles aventures.
Une autre vie.

 
Copyright Ephémère / François Larzem